LE JOUEUR D’ÉCHECS

d’après la nouvelle de Stefan Zweig

par la Cie Le Fier Monde

12 > 17 novembre

mardi > 20h30
mercredi > 19h30
jeudi > 19h30
vendredi > 20h30
samedi > 20h30
dimanche > 16h00

Qui est donc cet inconnu capable d’en remontrer au grand Czentovic, le champion mondial des échecs, véritable prodige aussi fruste qu’antipathique? Peut-on croire, come il l’affirme, qu’il n’a pas joué depuis plus de vingt ans ? Voilà un mystère que les passagers oisifs de ce paquebot de luxe aimeraient bien percer. Le narrateur y parviendra. Les circonstances dans lesquelles l’inconnu a acquis cette science sont terribles. Elles nous reportent aux expérimentations nazies sur les effets de l’isolement absolu, lorsque aux frontières de la folie, entre deux interrogatoires, le cerveau humain parvient à déployer ses facultés les plus étranges.

Une fable inquiétante, fantastique et pleine d’humour, qui, comme le dit le personnage avec une ironie douloureuse, « pourrait servir d’illustration à la grandiose et charmante époque où nous vivons. »

Un fabuleux récit que ce « joueur d’échecs » ? Mieux que cela. Un véritable plaidoyer, une preuve de la nécessité de l’écrit, de la transmission de la pensée elle-même, de l’art, de la culture, dans toutes leurs formes d’expression : de l’humain
En l’espace de quelques minutes, vous serez absorbés par l’atmosphère de cette pièce remarquable.
Le texte de Zweig reste, plus que jamais un cri d’alarme effrayant et magnifique.

« Michel Bernier en est l’interprète de façon magistrale. »

Distribution : 

D’après la nouvelle de Stephan Zweig
Mise en scène et jeu : Michel Bernier

 

durée : 1h
à partir de 11 ans