IL PARAIT QUE NOUS SOMMES

récréation libre de La Tempête de Shakespeare

par la Cie Les Ailes des Géants

10 > 11 septembre

mardi > 20h30
mercredi > 19h30

 

 

« Et nous voilà ici, recueillis par la mer et amenés là où elle rejette tous ceux qui respirent encore et qui veulent bien rêver au milieu de la tempête. C’est ici, là où s’amoncelle ce que le monde veut éloigner, que tout peut recommencer. »

Tout recommencer, c’est bien ce que vont essayer de faire Rosa et Eugène dans la déchetterie de rêves dans laquelle ils vivent. En découvrant un exemplaire déchiré de La Tempête de Shakespeare, ils vont se remettre à rêver et à jouer pour transformer leur monde. Et toute cette boue, ce sera peut être de l’or.
C’est ce que nous voulons explorer avec cette pièce. C’est pourquoi le décor est entièrement constitué de déchets, qui vont se transformer au gré des fantaisies de Rosa et Eugène. Les rêves et cauchemars que nous avons recueillis en micro trottoir sont déversés sur scène afin que se rencontrent poésie et réalité.
Dans cette ré-création en sept jours, nous avons cherché à investir l’interstice qui sépare (ou réunit?) le rêve, le merveilleux, le poétique, de la réalité du rejet de la solitude et de l’oubli.

La scène est pour nous cet endroit magique, semblable à l’île shakespearienne, où ceux qui sont rejetés, nos rêves abandonnés et oubliés, ou encore le bazar joyeux de nos vies, peuvent être recyclés pour redonner du carburant à nos existences.

Page facebook de la cie
Page instagram de la cie

Distribution : 

Production : Cie Les Ailes des Géants
Ecriture et mise en scène : Elisabeth Coumel
Jeu : Marion Cavendish et Dogan Vernet
Création Sonore : Roman Craeyeveld

 

durée : 1h00
à partir de 14 ans