Du 04 au 09 avril 2017

C’EST NINA QUI M’A DIT

Jérôme Fonlupt

 Frank Zappa a dit : « Le Jazz n’est pas mort, il a juste une drôle d’odeur ». Et cette « drôle d’odeur », c’est celle d’Alix et Camille, deux amies perdues de vue qui se retrouvent pour préparer le mariage d’Alix. Entres secrets de polichinelle, standards de jazz et quelques verres de Gin tonic, ces deux personnages se redécouvrent, chantent l’amour et la désillusion et essaient de redéfinir ce qu’est la femme et la féminité

« Les chanteuses de Jazz telles que Nina Simone ou encore Ella Fitzgerald étaient des femmes fortes, qui géraient leur carrière d’une main de fer et paradoxalement menaient une vie sentimentale chaotique, allant de déceptions en peines de coeur. C’est exactement de cela dont on veut parler.
En chantant du Jazz, nous voulons garder à l’esprit que ce style musical est né d’une envie d’égalité et de justice et que le combat des femmes perdure pour les mêmes raisons.» Clotilde Tardy et Alissia Esteve

HORAIRES

Mercredi, Jeudi 19h30
Mardi, Vendredi, Samedi 20h30
Dimanche 17h30

DURÉE
1H05

Texte : Clotilde Tardy et Alissia Esteve
MIise en scène : Jérôme Fonlupt
Compagnie : BZT et Cie